L'épopée du thé

25/07/2017

 

 

 

La légende du thé

 

La fabuleuse histoire du thé commence en Chine, il y a plus de 4500 ans. Au fur et à mesure que se développe la civilisation chinoise, le thé prend une place de plus en plus prépondérante dans la vie quotidienne. Il est considéré à ses débuts comme une plante médicinale, aux vertus curatives, et non comme une boisson.

 

 

L’ivresse européenne

 

L’Europe connait le thé au début du 17ème siècle, grâce à la compagnie maritime hollandaise, laquelle ramène les premières caisses de thé. En fin de siècle, une véritable guerre commerciale s’engage entre la France, l’Angleterre et la Hollande. Chacun veut obtenir le monopole des transactions avec la Chine. Ce que réussit l’East India Company fondée en 1599 par la reine Elisabeth 1. Mais peu à peu, l’Angleterre se tourne vers l’Inde et les premières caisses de thé indien arrivent à Londres dès 1839.

 

 

 

 

Les différentes familles de thé

 

Les thés blancs sont des thés non fermentés nommés ainsi à cause du duvet blanc qui les recouvrent. Les thés verts, riches en théine, ont de nombreuses vertus curatives. Les thés rouges, appelés « thés noirs » en Europe, présentent un goût fumé. Les thés parfumés mêlent leurs feuilles aux fleurs ou aux fruits.

 

 

 

 

 

La boisson nationale irlandaise

 

Les Irlandais apprécient le thé noir et les mélanges corsés d’Inde, de Ceylan et du Kenya. Ils sucrent leur thé et l’adoucissent d’un léger nuage de lait. Ils en boivent à longueur de journée pour se réchauffer de la météo humide. Le thé accompagne les plats salés et sucrés. Les Irlandais en consomment 3 kg par an et par habitant.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Derniers articles

February 8, 2020

November 29, 2019

Please reload

Recherche par mots clés